Search

Bio :

L'auteur de ce site, Jacques Duran, était DR1, Directeur de Recherche de première classe du CNRS, lorsqu'il est parti en retraite en 2003. Il est aussi ancien Directeur des Etudes (1996-2003, maintenant Honoraire) de l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie de Paris (ESPCI), auprès de Pierre-Gilles de Gennes, et ancien Vice-Président, Chargé de la Recherche, de l'Université Pierre et Marie Curie (1986-1992).

Au cours de ma carrière de chercheur, j'ai abordé, successivement trois sujets distincts répartis sur trois périodes d'un peu plus d'une décennie. Mes travaux (de 1970 à 1980) ont initialement porté sur la spectroscopie des solides dopés (technique du dichroïsme linéaire sous contrainte, mise au point au labo, sujet de ma thèse de Doctorat d'Etat) et, surtout, sur l'effet Jahn-Teller (déformation spontanée des sites ioniques présentant une dégénérescence orbitale). J'ai organisé le 4e Symposium International sur ce sujet à Chantillly en 1979. De 1981 à 1992, je me suis consacré à des études d'optique non-linéaire ultra-rapide (lasers picosecondes Q-switchés et mode-lockés (un brevet) et méthode du réseau transitoire picoseconde) pour l'analyse théorique et expérimentale de la diffusion des excitations dans les solides dopés (e.g. naphtalène/naphtalène deutéré, fractales et marches au hasard) sur laquelle j'ai publié plusieurs articles. Entretemps, j'ai aussi utilisé des méthodes de photo-électron unique pour étudier la fluorescence très faible de divers matériaux magnétiques.
C'est en 1992 que j'ai entrepris, avec deux collègues, mes travaux sur la physique de la matière en grains qui était alors un sujet émergent et qui fait l'objet exclusif de ce site. Je les ai poursuivis jusqu'à mon départ en retraite (2003).

J'ai été successivement Directeur de deux laboratoires associés au CNRS (de 1981 à 1994) : l'URA 800 (Laboratoire d'Optique de la Matière Condensée) puis  l'UMR 800 (Laboratoire d'Acoustique et d'Optique de la Matière Condensée qui résultait de la fusion de l'OMC avec l'ancien Laboratoire d'Ultrasons URA 799), à Jussieu.
J'ai enseigné, pendant plusieurs années, au sein du DEA (Diplôme d’études approfondies) de Physique des Liquides (Paris VI, ENS, Polytechnique, ESPCI), les fondements de la physique des poudres et des matériaux granulaires.
J'ai été referee attitré d'une douzaine de revues internationales dont Physical Review Letters, Physical Review B, Physical Review E, le New Journal of Physics (IOP), Journal de Physique (Fr) etc. ainsi qu'occasionnellement, expert à la NASA.
J’ai été interviewé de nombreuses fois à la radio : France Inter (Denis Cheissoux : "CO2 mon amour"), France Culture (3 fois par Stéphane Deligeorges), France Info (Marie-Odile Monchicourt) , RFI, Europe 1, Radio Canada (Chantal Srivastava) etc. et j'ai participé à des émissions à la télévision (Arte, FR3, Archimède, chaîne météo...).
Ci-dessous, une photographie sur laquelle je figure (avec l'écharpe blanche) à côté de Pierre-Gilles de Gennes et quelques élèves de l'ENS-Ulm et de l'ESPCI lors d'un séminaire de travail (Semaine Lavoisier) que j'avais organisé (avec Etienne Guyon, Dir de l'ENS-Ulm) aux Houches en 2001.

CV :

Diplôme Ingénieur de l'ESPCI (physicien) en 1966.
Docteur d’État (PhD) de l'Université Pierre et Marie Curie (Physique) en 1973.
Directeur  successif de 2 laboratoires de l'UMPC associés au CNRS (URA 800) de 1981 à 1994.
Directeur de Recherche (1ère classe) au CNRS.
Vice-Président Recherche de l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI à Jussieu) de 1986 à 1992.
Directeur des Études de l'ESPCI (Ecole Supérieure de Physique et de Chimie de Paris) de 1996 à 2003 auprès du DG, Pierre-Gilles de Gennes.
Directeur des Études Honoraire de l'ESPCI depuis 2003.
Médaille d'or de l'ESPCI en 2003
Retraité du CNRS depuis 2003.